Chef

Thierry Marx

Nul ne met en doute la sincérité et l’efficacité des actions de ce chef militant qui a fait de l’engagement un pilier de sa vie, à commencer par l’importance de donner une chance à ceux qui n’ont connu que l’échec ou l’exclusion sociale. Dès 2009, il crée l’école de cuisine nomade avec la mairie de Blanquefort (Gironde) où il accueille, pour des formations courtes, des personnes en difficulté sociale. Il intervient également en centres de détention, où il dispense des cours de cuisine à des détenus. En 2012, il fonde à Paris une école de la réinsertion, Cuisine Mode d’Emploi(s), où des ex-détenus mais surtout des jeunes en échec scolaire peuvent se réinsérer dans la société en apprenant un métier autour de la cuisine, et ce gratuitement. Forte de son succès, l’école a ouvert des antennes dans d’autres villes de France.

Le développement durable est tout naturellement au cœur de ses préoccupations, le bien-être de l’humain et l’environnement étant intrinsèquement liés. Ainsi, il fait de son restaurant Onor une sorte de laboratoire d’un équilibre global qui lui est cher. Végétarien pratiquant des arts martiaux, Thierry Marx aborde ces questions avec tolérance, et applique dans ses restaurants le principe de 80 % de végétal et 20 % de viande et poisson. Parallèlement, avec sa compagne Mathilde de l’Ecotais, il a aussi ouvert la Media Social Factory qui forme gratuitement des jeunes aux métiers de l’image pour les réseaux sociaux.

Action

Media Social Factory

Inspirée du modèle de Cuisine Mode d’emplois, Mathilde de l’Ecotais a ouvert en 2008, Media Social Factory, une école qui forme décrocheurs scolaires et jeunes éloignés de l’emploi aux métiers de l’image à destination des réseaux sociaux. La formation, qui dure onze semaines, est totalement gratuite et sans aides publiques. Elle est financée grâce à des commandes d’entreprises qui ont un besoin d’images, de reportages, de photos ou de vidéos tout en donnant du sens à leur choix.

Action

Cuisine Mode d’Emploi(s)

Le concept : des formations gratuites en cuisine, boulangerie, service en restauration, produits de la mer et pâtisserie visant les personnes éloignées de l’emploi. Le cursus dure onze semaines avec, à la clé, un diplôme reconnu par l’État et la branche professionnelle. Et ça marche ! Depuis 2012, près de 90 % des stagiaires qui ont suivi ces formations ont trouvé ou retrouvé le chemin de l’emploi.

Les autres engagés

Découvrez les visages inspirants des chefs engagés. Nous mettons en avant ces passionnés de la cuisine qui se distinguent par leurs actions sociétales et leur engagement pour un avenir meilleur. Explorez les profils des chefs renommés, des étoiles montantes et des talents émergents, et plongez dans leurs projets et initiatives. Chaque chef présenté vous offre un aperçu unique de son engagement personnel