L’hospitality responsable selon Green Care Professional

Suivez également : Green Care Professional Success Stories

Christophe Aribert : l’engagement instinctif

Nombreux sont les chefs et restaurateurs qui s’engagent chez eux, à leur simple échelle, dans la lutte contre le dérèglement climatique et autres problèmes de notre planète. Nous aimons évoquer leur cas pour renforcer partout le sentiment que c’est possible. Aujourd’hui braquons les projecteurs sur la  Maison Aribert 

Né dans les Alpes, d’une famille d’origine paysanne, amoureux de sa région, Christophe Aribert a d’abord les pieds dans la terre, le nez aux aguets des parfums des prés et de la forêt, les yeux buvant la lumière changeante des saisons.
Sa cuisine célébrée depuis toujours pour le raffinement de sa simplicité, se veut authentique et cohérente avec son environnement.
Homme d’instinct, c’est ce qu’il éprouve sensoriellement face au dérèglement de la montagne qui le pousse très tôt à mettre en cohérence tous les aspects de son métier pour contribuer à préserver l’environnement. La réflexion vient ensuite alimenter l’engagement et les actes.

A Uriage-les-Bains, en Isère, il a peaufiné au fil des années un établissement auréolé de deux étoiles Michelin, quatre toques au Gault et Millau… et surtout une étoile verte qui récompense ses multiples actions.
Approvisionnement dans un rayon de 100 km, à l’exception de quelques poissons bretons, uniquement de saison. Aucune viande rouge, très peu de crème et de lait. Eau filtrée et vins naturels. Un jardin en permaculture. Des produits d’entretien totalement responsables…
« La maison du Chef », les chambres d’hôtes, l’espace bien-être, ont été conçus de manière bioclimatique grâce en particulier à une isolation en laine de bois. Pour la déco et l’ambiance générale : peintures naturelles, ampoules basse consommation, vêtements du personnel en lin français, et vaisselle fabriquée en France.

Christrophe Aribert est membre du comité engagé dans le mouvement de la gastronomie responsable, il exprime dans le Livre Blanc de la Gastronomie : « En tant que chef-entrepreneur, je nai pas d’autre choix que d’œuvrer pour une gastronomie responsable. Je vis au contact de la nature alpine depuis mon enfance et j’observe avec attention l’évolution du climat et la dégradation de la montagne en haute altitude. J’ai pris conscience qu’’il fallait agir dès maintenant. « 

Protéger son environnement immédiat, en faire quelque chose de bon et de beau, l’inscrit dans la chaîne de tous ceux qui prouvent qu’il est possible de faire du bien partout… et que chaque contribution compte.